Private Equity : Due dilligence opérationnelle

Due diligence opérationnelle dans le cadre de l’acquisition d’un acteur de la distribution spécialisée par un fond d’investissement
Étude de cas
06/25/2014

Contexte et objectifs de la mission

Notre client est un fond d’investissement spécialisé dans l’acquisition et l’amélioration opérationnelle de sociétés dans la distribution et les produits de grande consommation.
En phase de pre-closing, notre client cherche à identifier les leviers majeurs d’amélioration de la performance opérationnelle de sa cible afin d’affiner son offre de prix.

Comme souvent, le fond a choisi de confier la due diligence « marché » à un cabinet généraliste (en l’occurrence, un cabinet de conseil en « stratégie »), mais a préféré confier la due diligence opérationnelle à un cabinet comme Argon Consulting, beaucoup plus pointu sur les aspects des opérations.

Les objectifs donnés à l’équipe d’Argon Consulting sont les suivants :

1. évaluer la performance actuelle de la cible par rapport à des benchmarks sectoriels,
2. challenger le business plan réalisé par le Management,
3. identifier des leviers d’amélioration complémentaires,
4. analyser l’impact de ces leviers sur la performance économique future de la cible.

Comme généralement dans ce type d’opération, l’analyse a été menée dans un contexte très contraint :

  • un timing de 3 semaines extrêmement séré compte tenu de l’importance du périmètre à étudier,
  • un accès limité aux informations et au Management de la cible (plusieurs acquéreurs potentiels à ce stade de l’opération).

Approche et méthodologie

L’approche a été faite en 3 étapes, avec des livrables convenus d’avance avec notre client :

  • cartographie de la Supply Chain de la cible des fournisseurs aux magasins (sourcing, circuits logistiques, réseau de distribution, niveaux de stock et de coûts sur la chani e,….),
  • benchmark de la performance, en particulier sur :
    • les niveaux de stocks (entrepôts et magasins),
    • les niveaux de coûts (entrepôts et transport).

L’analyse a permis, en particulier, de mettre en évidence un risque sur le flux de cash compte tenu des ambitions de réduction de stocks qui ne nous paraissaient pas légitimes compte tenu des actions envisagées.

  • identification des leviers complémentaires, avec 2 axes prioritaires :
    • l’évolution du sourcing, avec un niveau de sourcing LCC qui nous parait très faible compte tenu de la nature des produits, et donc un upside potentiel important en terme d’achat mais avec des impacts significatifs sur le business plan (conceptions produits, niveaux de stocks).  En complément d’une analyse de la valeur et d’estimation des enjeux par grande famille de produits, nous avons mené en un temps record, une recherche de cotations sur quelques produits en Chine - réalisée avec notre partenaire local - pour confirmer les enjeux pressentis.
    •  la redéfinition des circuits logistiques fournisseurs. Le niveau d’intégration des fournisseurs est en effet assez faible ce qui explique des niveaux de stocks magasins plus élevés que la moyenne du secteur. La refonte des circuits logistiques est perçu comme un levier significatif, mais avec des impacts en termes de stock (moins de stocks en magasins, plus de stocks en entrepôts) et de coûts logistiques (gains sur achats vs coûts logistiques) ;

Résultats

L’approche déployée par Argon Consulting a permis :

  • d’identifier un risque opérationnel (non intégré au business plan du Management) pouvant impacter les coûts de 8 M€ par an et le BFR de 20 M€,
  • d’identifier 25 M€ de gains annuels et 40 M€ de réduction du BFR complémentaires au business plan.