Grande distribution : Déploiement de la performance entrepôt

Améliorer la performance en dégageant des leviers d’optimisation.
Étude de cas
06/16/2015

Contexte et enjeux

Pour notre client, leader mondial de la grande distribution, la logistique est au coeur du métier : c’est autour de sa performance logistique que le groupe peut atteindre l’excellence opérationnelle. C’est pourquoi en faisant le choix d’une politique d’externalisation de sa prestation logistique, notre client se base sur des partenariats de longue durée selon les principes suivants :

  • Recherche d’excellence opérationnelle à travers l’amélioration continue
  • Logique win-win avec ses partenaires
  • Coopération et création d’une relation forte
  • Gestion des risques partagée

Afin d’assurer la performance des entrepôts partenaires, les équipes Argon ont été en charge d’organiser des audits de sites. L’objectif de cet exercice est de donner des points de références afin de partager les meilleures pratiques, sans porter de jugement, et d’améliorer la performance en dégageant des leviers d’optimisation. Ces évolutions doivent se faire en préservant voire en améliorant le niveau de service actuel.

Approche et leviers

Le projet s’est articulé selon trois phases :
1. Une phase préparatoire

Il s’agit d’élaborer des questionnaires qui nous permettront, lors des audits opérationnels, d’identifier des leviers à actionner dans une démarche d’amélioration. Une démarche de modélisation, permettant d’obtenir les différents postes de coûts, positionne la performance des sites de façon objective selon les benchmarks du marché sur une grille de maturité. Cela permet de qualifier le statut actuel des sites audités ainsi que les attentes et objectifs de maturité.

2. L’audit du site
Cette phase est constituée d’une collecte de données organisée par Argon, qui permet de faire des analyses préliminaires. Des entretiens avec les acteurs clés et une visite de site aboutissent au remplissage des questionnaires. L’audit est réalisé en 4 jours sur site, rythmée par trois réunions de partage et de validation.

Le questionnaire est utilisé comme outil qualitatif pour positionner la maturité du site par rapport aux bonnes pratiques et aux autres sites de notre client.
Cette phase aboutit à une analyse détaillée de la performance, ainsi qu’à des recommandations étayées. Les volets quantitatif et qualitatif permettent d’établir le plan d’action et de chiffrer les enjeux associés. Le chiffrage se base sur une modélisation fine de chacun des postes de coûts, qui permet d’évaluer l’impact de toute modification de méthodologie ou processus.

L’audit se termine par une restitution, ayant pour objectif de laisser à disposition du site et de notre client :

  • Un état des lieux de la performance
  • Des recommandations pour l’amélioration de cette performance
  • Une quantification des surcoûts et gains associés à cette transformation

3. Livraison d’un outil packagé

Enfin, la troisième phase consiste à mettre à la disposition de notre client un outil packagé permettant d’avoir accès à des modèles standards par pays. Argon assurera des sessions de formation permettant la consultation et l’utilisation de cet outil.

Résultats

Sur la base de cette démarche globale, les équipes Argon ont effectué des audits pilotes sur deux sites de tailles différentes mais d’activités similaires.

Ces audits ont permis de mettre en avant des forces, chez le prestataire comme chez le donneur d’ordres, parmi lesquelles une forte flexibilité et une polyvalence de la main d’oeuvre, une planification court terme sous contrôle, ou encore un processus budgétaire maitrisé en termes de construction et de suivi.
Les faiblesses ont également été listées : une quantité élevée de reliquats en flux tendus, un taux d’absentéisme au-dessus des standards, mais surtout des possibilités d’améliorations dans les méthodes (implantation, nombre de supports par mission…) pour obtenir des gains de productivité.
Un plan d’actions chiffré a été bâti autour de sept thèmes : l’absentéisme, la réception, la mise en stock, le réapprovisionnement picking, la préparation des palettes homogènes, l’expédition et la préparation de colis sur stock. Sur ce dernier thème, les actions à mener ont été détaillées afin d’augmenter la productivité de 15%, soit un gain de plus de 7% sur la main d’oeuvre.

Suite à ce pilote, nous avons accompagné notre client pour l’audit de 33 sites dans 11 pays. Les gains potentiels identifiés par site sont en moyenne de 10,5% du budget personnel.