Faire de la GPAO un levier de progrès

A l'heure du digital, la GPAO ne serait pas encore généralisée ?

La technologie est désormais capable d'intégrer les spécificités des différents métiers pour structurer / standardiser les processus au sein des SI. La GPAO devient donc un prérequis d'efficacité pour la production.

Contexte et enjeux

Les systèmes d'information de gestion de production constituent un support le plus souvent indispensable à l'efficacité de la production.

...lire la suite

Ils doivent pour cela être réellement adaptés aux besoins des utilisateurs, être intégrés de manière suffisante avec le reste de l'environnement SI (PLM en amont, MES, Supply Chain planning…).Leur mise en place doit également faire l'objet d'une conduite du changement « intensive » pour éviter les dérives malheureusement classiques : maintien d'un flux papier « historique » inutile voire parasite en parallèle, calcul de besoins en parallèle sur Excel, non maîtrise des paramètres de gestion de production conduisant à des dysfonctionnements importants, etc...

Sous ces conditions les avantages sont nombreux :

  • Existence et maintien d'une base de données technique (gammes, nomenclatures) si possible interfacée avec les outils de Gestion de cycle de vie produit (PLM) quand ils existent et garantissant la fiabilité de la mécanique MRP, du suivi des temps et des consommations matières, des informations fournies au contrôle de gestion industriel, à la planification et à l'ordonnancement
  • « Mécanique » MRP2 permettant à la fois le jalonnement des opérations de production et le calcul des plans d'approvisionnement, la gestion des stocks MP et des encours Cette méthode ne doit d'ailleurs plus être mise en opposition avec des modes de gestion en flux tendus (Kanban, Synchrone…), les progiciels permettant maintenant d'intégrer de manière cohérente ces différents modes de gestion de flux
  • Suivi de la production et des consommations notamment pour alimenter l'ordonnancement et le contrôle de gestion industriel
  • Contrôle de gestion industriel, permettant notamment une gestion en coûts standards et fournissant l'ensemble des indicateurs de pilotage de la production nécessaire à la définition de plans d'action d'amélioration

La mise en place d'une GPAO représente donc un potentiel de progrès certain pour un site de production. Elle peut être tout à fait complémentaire à une démarche Lean Management en s'assurant bien entendu que les modes de gestion mis en place sont bien cohérents avec les choix effectués dans la démarche Lean. Elle peut d'ailleurs fournir de nombreuses informations historiques qui permettront de quantifier les leviers mis en évidence dans une telle démarche. Cependant, la sélection d'une solution et sa mise en place doivent être mûrement préparées, faute de quoi les écueils « classiques » de ces projets ne pourront être évités : projet plus long et plus coûteux que prévu, résultats en deçà des attentes et des efforts mis en œuvre.

Comment Argon Consulting peut vous aider ?

Argon Consulting accompagne ses clients dans :

  • L'analyse / le diagnostic des pratiques de gestion de production et de l'utilisation (le cas échéant) de la GPAO existante : ce diagnostic peut avoir pour objectif soit d'évaluer les besoins à prendre en compte pour la future GPAO soit d'améliorer l'utilisation de la GPAO existante, ce qui constitue souvent un important gisement de progrès
  • La définition de processus cibles et des règles de gestion associées, de manière à ce que la vision métier cible soit la plus claire possible et qu'elle guide les choix de mise en œuvre ou d'adaptation de la GPAO en place (et non pas le contraire)
  • La construction d'un « business case », permettant de factualiser les gains à attendre de la démarche ainsi que les synergies avec les initiatives en cours
  • La rédaction d'un cahier des charges fonctionnel et technique, permettant d'orienter la pré-sélection des solutions sur la base des besoins propres à l'organisation (et en cohérence avec les principes directeurs de l'organisation en termes de Systèmes d'Information). Se posera probablement la question de scénarios d'architecture cible :
    • Progiciel « best-of-breed » venant compléter l'environnement SI existant
    • Extension de l'ERP éventuellement existant au domaine gestion de production
    • Mise en place d'un nouvel ERP dont la partie GPAO
  • La conduite de l'appel d'offres : pré-sélection d'une short-list de solutions (en toute indépendance), définition de critères de sélection impliquant à titre d'exemple la réalisation d'une maquette avec un jeu d'essais « réel »
  • L'accompagnement de la mise en œuvre et plus précisément :
    • Définition détaillée des nouveaux processus métier
    • Transfert de compétence et ingénierie de formation
    • Suivi opérationnel du démarrage et notamment aide au choix de modes de gestion de flux et de règles de gestion
    • Gestion du changement nécessaire (communication, accompagnement, formation, évolution des cultures et des comportements, développement des compétences…)

 

 

 

Études de cas

Identifier les axes d’amélioration de la performance industrielle d’un équipementier automobile